Sharon Kam

Depuis plus de vingt ans, Sharon Kam fait partie des clarinettistes les plus en vue dans le monde, elle travaille avec les orchestres les plus importants des Etats-Unis, d’Europe et du Japon.

Depuis le début de sa carrière, les deux chefs-d’œuvre que Mozart a composés pour la clarinette constituent un élément essentiel de son travail artistique : à l’âge de 16 ans, quand elle a débuté avec l’Israel Philharmonic Orchestra sous la direction de Zubin Mehta, elle jouait déjà le concert pour clarinette de Mozart, et, peu après, son quintette pour clarinette avec le Quatuor Guarneri à New York.

Pour le 250e anniversaire de la naissance de Mozart elle a interprété le concerto pour clarinette au Théâtre des États à Prague, qui a été retransmis en direct dans 33 pays ; la même année, elle a réalisé son désir d’enregistrer le concerto ainsi que le quintette sur une clarinette basse. Pour cet enregistrement, qui a été encensé par la critique, elle a pu s’assurer la collaboration de la Haydn Philharmonie et de quatre stars des instruments à cordes : Isabelle van Keulen, Ulrike-Anima Mathé, Volker Jacobsen et Gustav Rivinus.

Musicienne de chambre enthousiaste, Sharon Kam collabore en outre avec des amis artistes comme Julian Steckel, Lars Vogt, Christian Tetzlaff, Enrico Pace, Daniel Müller-Schott, Leif Ove Andsnes, Carolin Widmann et le Quatuor Jerusalem. Elle est souvent invitée à des festivals comme ceux du Schleswig-Holstein, de Heimbach, Rheingau, Risør, Cork, Verbier, Delft ainsi qu’à des Schubertiades.

Les nombreuses créations auxquelles elle a participé témoignent également de son engagement pour la musique contemporaine : on peut citer entre autres le concerto et le quatuor pour clarinette de Krzysztof Penderecki ainsi que les concertos d’Herbert Willi (festival de Salzbourg), Iván Erőd et Peter Ruzicka (Donaueschingen).

Par ses nombreux enregistrements, Sharon Kam a fait la preuve qu’elle est autant à l’aise dans la musique classique, jusqu’à la modernité, que dans le jazz. Elle a déjà reçu deux fois le prix ECHO-Klassik du meilleur « instrumentiste de l’année » : en 1988, pour son enregistrement consacré à Weber avec l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig sous la direction de Kurt Masur, et en 2006 pour son CD enregistré avec le MDR-Sinfonieorchester, consacré à des œuvres de Spohr, Weber, Rossini et Mendelssohn. L’enregistrement « American Classics » avec le London Symphonie Orchestra sous la direction de son mari Gregor Bühl a reçu le Prix de la critique de disques allemande.

En 2013, elle a enregistré avec l’orchestre de chambre du Württemberg sous la direction de Ruben Gazarian, son CD « Opéra ! » avec des transcriptions pour clarinette et orchestre de chambre d’airs de Rossini, Puccini jusqu’à Wolf-Ferraris. Pour le 100e anniversaire de la mort de Max Reger, Sharon Kam a publié en octobre 2015, avec ses partenaires de musique de chambre de l’enregistrement de Mozart, les quintettes pour clarinette de Reger et de Brahms.

Les temps forts de la saison 2021/22 comprennent des concerts avec le Jerusalem Quartet au Wigmore Hall de Londres, à Genève, Ruse, Felheim et Ingolstadt, avec le Quatuor Modigliani à la Philharmonie de Berlin, avec le Quatuor Schumann à Bâle et en quatuor avec Antje Weithaas, Julian Steckel et Enrico Pace à Vevey, Aix-la-Chapelle et Schwetzingen. Des engagements sont également prévus avec la Staatsphilharmonie de Nuremberg et Joana Mallwitz à la direction, la Philharmonie de Duisburg et Bejun Mehta, l’Orchestre symphonique de Bâle dirigé par Markus Poschner à Freibourg, le Staatsorchester de Darmstadt et Daniel Cohen, la Mecklenburgische Staatskapelle sous la direction de Gregor Bühl, ainsi qu’avec les orchestres de chambre de Munich et du Württemberg.

Video

site Web

LISTE D'ATTENTE

Votre concert préféré est déjà complet? Veuillez vous ajouter à la liste d’attente. S’il y a une chance sur les cartes, nous vous contacterons! Veuillez utiliser ce formulaire uniquement pour un événement à la fois.